livres disponibles ou indisponibles ?
les notions opt-in et opt-out pour comprendre la loi voulue par les éditeurs...
sur les livres prétendus indisponibles du XXe siècle


Notions opt-in et opt-out
Elles sont arrivées en France avec le projet Google Books et entrées dans le langage courant du microcosme de l'édition. Donc il convient de les définir clairement.
L’opt-in : tout organisme souhaitant numériser une oeuvre doit en demander l'autorisation au titulaire des droits numériques. C'est le respect du droit de propriété des écrivains.
L’opt-out : l'auteur (ou son ayant droit) a la possibilité de s’opposer à la numérisation de ses œuvres... en respectant une procédure très précise mise en place par l’organisme qui décide de numériser. Grave problème déontologique : qui informera l'auteur ? Il doit s'informer ! Nul auteur n'est censé ignorer la loi et si la loi considère qu'un auteur n'est plus totalement propriétaire de son oeuvre, il doit effectuer les formalités nécessaires. La justice américaine a refusé l'application de ce principe à google... alors qu'un organisme "représentatif" d'auteurs avait signé un accord... Parfois, il est prétendu que l'organisation représentante des écrivains a signé l'accord avec google car elle n'avait plus les moyens de payer les frais de justice. Il faudra, en France, un jour, savoir pourquoi le représentant des écrivains, le patron de la SGDL, a accepté ce mécanisme de l'opt-out. Je vous invite, si vous le croisez, à revenir continuellement sur le sujet. De même, les membres de la SGDL qui n'ont pas peur se faire mal voir, pourraient le questionner en interne...

ebook informations sur les livres indisponibles




Votre commentaire expérience avis ou réponse


Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.
Si vous souhaitez soutenir cette page :